COVID-19 en langage clair: pourquoi les écoles sont-elles fermées?

Adapté en anglais par Valérie Harnois

Dans le cadre d’une série de SCOOP! capsules d’information sur COVID-19, nous abordons aujourd’hui les fermetures d’écoles. Actuellement, la moitié des élèves à travers le monde sont privés de leur éducation habituelle car ils n’ont pas accès à leur école. Mais pourquoi cette décision? Qu’est-ce que cela signifie pour les adolescents qui doivent rester à la maison? SCOOP! a les réponses dans cette vidéo.


Fermetures… ici et au-delà

Selon l’UNESCO, plus de 850 millions d’élèves à travers le monde n’ont plus accès à leur école. Cela représente environ la moitié des étudiants à travers le monde.

«La situation actuelle impose d’immenses défis aux pays pour qu’ils puissent offrir un apprentissage ininterrompu à tous les enfants et jeunes de manière équitable. Nous intensifions notre réponse mondiale en créant une coalition pour assurer une réponse rapide et coordonnée. Au-delà de la satisfaction des besoins immédiats, cet effort est l’occasion de repenser l’éducation, de développer l’enseignement à distance et de rendre les systèmes éducatifs plus résilients, ouverts et innovants, » déclare la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay.

Source: Unesco, 18 mars 2020

En Alberta, depuis le 20 mars 2020, les cours sont annulés pour le reste de l’année. Il en va de même pour New York aux États-Unis. La province de l’Ontario a suspendu les examens du ministère et d’autres annonces suivront dans les prochains jours. Au Québec, le gouvernement a annoncé le 22 mars 2020 que les écoles resteront fermées au moins jusqu’au 1er maist et a également annulé les examens du ministère. La France, qui a également fermé des écoles (pendant trois semaines) et prévoit de diffuser des cours pour les élèves via la télévision.

Comme la situation évolue rapidement, les décisions et les mesures mises en place évoluent également.


Pourquoi fermer les écoles?

De toute évidence, les écoles sont fermées pour contrer la pandémie de COVID-19. Les environnements scolaires sont propices à la transmission du virus en raison de la proximité des élèves. De plus, il n’est pas toujours facile de s’assurer que de bonnes pratiques d’hygiène sont respectées dans des environnements où des centaines et parfois des milliers d’étudiants sont dans le même bâtiment. Même si les enfants ne sont pas particulièrement à risque s’ils contractent le virus COVID-19, le principal problème est la transmission du virus à d’autres personnes plus âgées et plus à risque. La solution est donc de fermer toutes les écoles pour éviter une augmentation significative du nombre de cas. Hormis les écoles, les cinémas, les clubs de fitness, les bars, les cabanes à sucre, les centres commerciaux et toutes les activités non essentielles ont été fermés pour réduire au minimum la transmission du virus.


Que font les élèves à la maison?

Les deux premières semaines sont techniquement des vacances pour les étudiants. Aucune directive n’a été donnée pour maintenir les activités pédagogiques. Après ces deux semaines, certaines suggestions seront transmises aux parents afin que les élèves puissent continuer à apprendre. L’apprentissage à domicile est une excellente solution dans la situation actuelle. Cependant, certains problèmes peuvent compliquer cette situation. Tous les élèves ne disposent pas d’équipements technologiques pour travailler à domicile, certains élèves ont des besoins spéciaux qui nécessitent le soutien de professionnels, tous les parents ne sont pas disponibles ou capables d’aider leurs enfants avec cette nouvelle forme d’apprentissage, etc. Le gouvernement est actuellement à la recherche mettre en place des services pour les élèves ayant des besoins spéciaux, mais n’a pas développé cette idée. Si les écoles devaient rester fermées pour le reste de l’année, les enseignants décideraient alors, avec le travail que les élèves ont déjà fait, si les élèves passent à la classe suivante ou redoublent.

Source: MEES, 22 mars 20202


Les parents restent-ils aussi à la maison?

Les enfants qui restent à la maison ont également besoin de parents qui restent à la maison. En temps de crise, le télétravail, c’est-à-dire le travail à domicile, est la solution pour de nombreuses entreprises. D’une part, l’isolement est recommandé pour réduire les risques de propagation du COVID-19. De plus, les enfants ont besoin de la surveillance d’un adulte. Les parents qui travaillent dans les services essentiels (épiceries, hôpitaux, pharmacies, transports, etc.) doivent quand même aller travailler tous les jours. Des services de garde ont été ouverts aux enfants de certains de ces travailleurs essentiels. Vous pouvez trouver la liste des services essentiels du Québec ici. Si l’un des parents ne travaille pas dans l’un de ces services, il doit rester à la maison avec les enfants et travailler à domicile. S’il est impossible de travailler à domicile, ils peuvent temporairement cesser de travailler et recevoir de l’argent du gouvernement du Canada dans le cadre du programme de chômage.


Quiz Time!

Pour vérifier la compréhension du concept par les élèves, cliquez sur ce lien pour accéder au quiz. Cliquez ensuite sur «Jouer en direct». Vous aurez accès à quelques paramètres pour configurer le quiz. Une fois que vous l’avez configuré, cliquez sur le bouton violet «Jeu ​​d’hôte». Cela affichera le code dont les étudiants ont besoin pour accéder au quiz. Les étudiants se rendent sur joinmyquiz.com et entrent le code unique que vous leur avez donné. Lorsque tous les joueurs sont connectés, appuyez sur «Début».

Profitez du quiz!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *